SYLLOGOMANIE OU ACCUMULATION COMPULSIVE

syllogomanie ou accumulation impulsive

Accumulateurs obsessionnels ou entasseurs compulsifs !

La syllogomanie correspond à un trouble psychologique par lequel le malade accumule des objets dans des proportions excessives et finit par vivre dans un véritable capharnaüm d'objets hétéroclites : une masse de bibelots, journaux, boîtes, bouteilles vides et sacs en tout genre..

Les sygollomanes stockent, accumulent et entassent sans fin des choses inutiles qui finissent parfois par constituer des montagnes d'objets qui obstruent les portes d'entrées et envahissent tout leur espace vital.

Ce ne sont pas des collectionneurs au sens "noble du terme" c'est à dire qu'elles ne cherchent pas à posseder un seul type d’objet par passion mais ils accumulent tout et n'importe-quoi parce qu’ils se sentent incapables de jeter, et comme si ces réserves imaginaires étaient nécessaires à leur survie dans un monde qui n'appartient qu'à eux.

Une ACCUMULATION PATHOLOGIQUE

Aujourd'hui 2 à 4 % de la population serait concernée par la syllogomanie, reconnue comme un trouble du comportement et une véritable maladie. Le comportement d’amassement devient dramatiquement anormal quand il ne s’agit plus d’un choix de vie mais d’une réaction pathologique avérée. Quand l’individu entasse de manière compulsive et rencontre une réelle résistance à se débarrasser d’objets encombrants qui empiètent sur son espace vital, cette réaction devient une manie lorsque l’accumulation ne cesse jamais au point de devenir obsédante et envahissante

Le trouble d'accumuation compulsive est souvent l'expression d'une grande anxiété et peut être observé à la suite d’un deuil, de la perte d'un être cher ou d'une séparation mal vécue. L'accumulateur compulsif tente en quelque sorte d’encombrer sa pensée par l’accumulation d’objets, pour justement ne plus avoir à réfléchir. Il s’agit de tenir l’angoisse à distance en se rassurant en permanence. Pour traiter ces réactions excessives, une prise en charge psychothérapeutique est souvent nécessairee car pour l’entasseur pathologique, il est très difficile de lâcher prise.

Les grandes lignes du trouble d'accumulation compulsive sont aujourd'hui clairement établies :
- Une difficulté persistante à se départir d’objets d’usage courant indépendamment de leur véritable valeur ou utilité.
- Un fort attachement aux objets, et un sentiment de détresse lorsqu’il faut les jeter.
- Une accumulation d'une quantité énorme d’objets qui encombrent les espaces de vie.
- Les symptômes d'accumulation ne sont pas liés à d’autres symptômes psychiatriques (TOC, schizophrénie, démence..)

Il est important de signaler que la syllogomanie est aussi une composante du "syndrome de Diogène" plus fréquent chez le sujet âgé mais de plus en plus constaté chez des personnes plus jeunes. Aussi, parfois, l'incurie est aussi associée et se caractérise par l’extrême négligence de l’hygiène corporelle et l’insalubrité de l’habitat.

On parle également d'"animal hoading" : phénomène particulier qui touche l'accumulation excessive d'animaux dans un espace vital souvent restreint ou les animaux sont souvent dénutrits, malades et vivent dans des conditions sanitaires déplorables. Ce phénomène est aussi très inquiétant car il s'agit égament d'un trouble de l'accumulation compulsive.

Pour sortir de l'impassse, faites confiance à Net et Pro Services et sa Clean Team :

Nous avons conscience qu’il est important de vous accompagner dans une démarche adaptée à votre cas particulier.
C'est pourquoi Net et Pro Services est à votre écoute

Si vous êtes dans une situation difficile ou que l'un de vos proche est touché par la syllogomanie, nous pouvons vous conseiller et vous aider à « franchir le pas » pour sortir la tête de l'eau !

Conseils et devis personnalisé sur simple demande
ou appelez-nous au 09 51 32 04 08 ou 06 68 44 16 44

.